Flux RSS

La tarte au citron Merengue !

alors alors ?

C’est le dessert que préfère mon abominable homme des neiges, et comme je suis la Partenaire de Pacte Civil de Solidarité idéale, j’ai décidé de lui faire une petite tarte sans prétention mais qui, je l’espère, lui donnera envie de m’espousailler.

Bon voici la recette, parce que je suis tellement modeste que j’ai oublié de te dire que je suis aussi le top du top des copines !

Il te faudra donc des ingrédients, oui c’est mieux :

Pour la pâte brisée :

– 200 g de farine, bon comme je n’en avais plus j’ai utilisé un vieux reste de farine de manioc qui traînait (avec laquelle je fais d’ailleurs un poé tahitien tellement bon que Geneviève de Fontenay poserait nue pour en avoir une part, je te donnerai la recette aussi). Par contre dans la tarte au citron ça donne un goût assez bizarre : « C’est moi ou c’est un peu salé ? Heu c’est toi… » Bref ça passe nickel, mais si t’as de la vraie farine, prends-la !
– 1 pincée de sel (si t’as mis du manioc comme moi, vas-y mollo sur le sel )
– 125 g de beurre à température ambiante, coupé en morceaux ( bien sûr si t’habites à Moscou, mets-le un coup au micro-ondes)
–  1 oeuf
– un peu d’eau froide

Si tu es une grosse feignasse, tu peux aussi acheter une pâte brisée toute faite, mais essaye de la froisser un peu sur les bords, pour que ça ne se voit pas, sinon c’est grillé et là, adieu ton beau mariage, c’est sûr !

Pour la garniture :

– 1/4 de litre d’eau tiède (oui elle est pleine d’eau ma recette je sais, c’est light comme ça)
– 30 g de Maïzena,  j’avais pas ça en stock donc j’ai aussi mis du manioc…
– 15 cl de jus de citron, comme j’en avais pas assez j’ai mis du Pulco, ni une ni deux j’t’embrouille.

Petite astuce gratos : si comme moi tu n’as pas de presse-agrumes, fais rouler le citron sur le plan de travail pour le rendre plus juteux, coupe-le en deux, plante une fourchette dedans et tourne en pressant (bon si t’as pas de fourchette je peux plus rien pour toi…)

– le zeste d’un citron, comme j’ai pas de râpe, j’ai utilisé mon économe pour faire les zestes : « ils sont un peu gros tes zestes non ? Ben c’est pour préserver les vitamines ! », tac géré.
– 100 g de sucre
– une pincée de sel
– 50 g de beurre mou, comme j’en avais pas….nan j’déconne !
– 3 jaunes d’oeufs battus

Pour le Merengue, clique ici   et prépare aussi :

– 3 blancs d’oeufs (c’est ceux qui vont avec les jaunes de tout à l’heure, pas con !!!)
– 100 g de sucre glace
– une pincée de sel (oui encore)

Allé, t’as tout mis tes ingrédients dans des petits pots pour faire joli comme à la télé, alors c’est parti ! ( laisse la musique c’est très important !)

Préchauffe le four à 180 ° et prépare ta pâte brisée : dans un saladier, fais un puits avec la farine et la pincée de sel, ajoute au centre le beurre mou et l’oeuf battu, ça fait un volcan ! Ensuite tu incorpores la farine vers le centre du volcan petit à petit en malaxant l’ensemble, tu peux y mettre les doigts, mais si vas-y j’te dis !

Si la pâte est trop sèche, ajoute un peu d’eau froide. Forme une boule avec la pâte et étale-là (si tu n’as pas de rouleau à pâtisserie, c’est la honte mais tu peux utiliser une bouteille remplie d’eau), étale donc la pâte sur une surface farinée puis garnis-en un moule à tarte.
Comme j’avais pas de moule de la bonne taille, j’ai utilisé ma poêle Tefal dont la queue est amovible (pratique, ils devraient faire pareil pour les chats ce serait plus facile pour les faire rentrer dans la cage quand tu vas chez le véto  !)  Pique avec une fourchette (non pas le chat !) recouvre de papier sulfurisé puis de haricots (moi j’ai pris les billes en argile de la plante du salon, lavées bien sûr ! Bah quoi, tout le monde n’a pas des haricots qui traînent dans ses placards !). Fais cuire la pâte 10 minutes, retire le papier et prolonge de 5 minutes.

Si tu as acheté une pâte toute faite, tu as déjà fini tout ça, bien sur, mais tu resteras  sûrement célibataire…

Pendant ce temps (c’est là qu’il faut pas se rater), mélange l’eau tiède à la maïzena dans une casserole, commence à faire chauffer puis ajoute le reste des ingrédients (seulement ceux de la garniture hein !) et laisse épaissir en remuant doucement avec un fouet (fais gaffe sinon ça devient vite tout pâteux, oui je sais ça sent le vécu…)
Verse cette crème sur le fond de tarte refroidie et baisse le four à 150 °.

Bats les blancs en neige avec la pincée de sel et à mi-parcours ajoute le sucre-glace.
Verse la neige sur ta tarte, enfourne 20 minutes environ jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.

Sors la tarte du four en disant « Tada ! » et laisse-la refroidir.

Résultat :  une tarte au citron customisée qui fait son petit effet, même si j’attends toujours la bague !

Publicités

"

  1. C’est quand même un boulot exclusivement réservé à la gente féminine( ben oui j’vois pas un mec tatouiller tout çà !!!)

    Réponse
  2. Ben , je vois plein d idées de cradeaux a commander au père Noel !!!!!
    Mais le positif , c est que tu fais toujours face , tu as l esprit Mac Gyver débrouille.
    Super !
    ps: et ça a marche pour la demande en mariage ?

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :