Flux RSS

Poulette a lu un livre…si !!! « Petits arrangements avec l’éternité » d’Eric Holstein

Ouiii, je sais lire et je lis même beaucoup, étonnant pas vrai ?!

Trêve de plaisanterie, tout le monde sait que je suis une intellectuelle dotée d’un over-QI et comme dernièrement, j’ai lu un bouquin qui m’a bien plu, je me suis dis comme ça : « Tiens, pourquoi que pour une fois, pour changer, je leur raconterais pas un peu ma vie ? »

Alors voilà, je m’en vais vous faire une petite critique, sans prétention aucune, de ce livre d’Eric Holstein : « Petits arrangements avec l’éternité ».

Tout d’abord l’auteur, Eric Holstein, qui au départ est animateur un homme de radio (autant pour moi Monsieur Holstein !), est féru de science fiction et d’ailleurs co-responsable d’ActuSF. Il nous a ici concocté une histoire palpitante de… range ta carotide… vampiiiiiires !!! Mais que les durs se rassurent, on sort ici des histoires de buveurs de sang romantiques avec vampires à paillettes (pfff) et transmission du gène de la chauve-souris par suçage jugulaire. Non, ces vampires ci ne sont pas gores puisqu’ils se nourrissent des émotions des gens et non de leur sang et, même s’ils ont des pouvoirs de sur-hommes, ils sont surtout très attachants et tentent de s’accommoder de leur condition le plus discrètement possible, du moins au début de l’histoire…

« Eugène, cambrioleur parigot pur jus, est un vampire, à l’instar de Grace, jeune femme aux nibards siliconés et vivant aux crochets de richissimes célibataires qu’elle séduit, Slawomir, clodo alcoolique cultivé et Eddie, videur de boîte de nuit. Mais ces vampires ne correspondent pas aux canons de la bite litt. Non ! Ces vampires-là se nourrissent des émotions, entre autres différences notables avec leurs congénères mythiques. Ils croulent toutefois comme ces derniers sous le poids des traditions ancestrales de leur espèce. C’est ce dont vont se rendre compte Eugène, Grace et Eddie lorsqu’une bêtise de leur part attire l’attention d’une secte indienne de tueurs de vampires… « 

Au delà de l’histoire, c’est surtout un city-trip dans le « vrai » Paris, que le héros connaît comme sa poche, et une plongée dans l’univers des parigots purs sang (ha ha), avec leurs quartiers mal-famés et surtout leur gouaille plus que fleurie, si tu es fana d’argot tu en prends plein les oreilles yeux !

C’est donc un bouquin que j’ai trouvé original et surtout écrit dans un style assez inhabituel.

Bon, par contre, moi je vais pas pouvoir te prêter le mien parce que je lui ai malencontreusement fait faire la brasse coulée dans la baignoire, oui, remplie d’eau sinon c’était pas drôle !

Alors j’ai essayé pas mal de trucs pour le faire sécher : le four à micro-ondes (ça fait de la buée et met des plombes à s’évaporer), le four normal (ça fume et ça pue).

20120522-223739.jpg

Une intrigue brûlante !

Le sèche cheveux ( ça fait chauffer l’appareil et ça brûle les doigts).

Oui c’est un sèche-cheveux (haaan, t’as les idées mal placées !), pour être précise, c’est un appareil à brushing, mais j’avais pas mis l’embout car brushinger un livre c’est pas des plus pratique…bref…

Pour finir par repasser les pages qu’il me restait à lire au fer à repasser, ce qui, ma foi, à été plutôt efficace mais à fait fondre la colle.

Pour une fois que je repasse…

Donc à chaque page terminée, je la balance derrière moi par terre comme si j’en avais rien à s’couer de la vie, ce qui est assez jouissif, je dois dire !

Mais bon, pleure pas, m’est d’avis que tu dois pouvoir le trouver dans toutes les bonnes librairies, alors si tu cherches un bouquin sympa et pas prise de tête pour les vacances, vas-y, n’hésite surtout pas !

Publicités

"

  1. merde! moi qui voulais recuperer mon bouquin !!!!

    Réponse
  2. C’est foutu si tu veux le relire

    Réponse
  3. Eric HOLSTEIN

    Houlala ! Heureusement pour moi, je n’ai jamais été animateur radio. Quelle horreur !

    En revanche, ravi que mon roman vous ai plu et si vous me communiquez votre adresse, je pense que je pourrais facilement vous en faire envoyer un autre, histoire de ne pas vous laisser en plan en pleine poursuite dans les rues de Paris.

    Eric HOLSTEIN

    Réponse
    • Oups désolée, c’est corrigé ! C’est vrai que j’ai vraiment aimé votre roman, je compte d’ailleurs lire D’or et d’émeraude (dès que quelqu’un me le prêtera, ce qui risque de pas être gagné !) Merci pour votre proposition c’est sympa mais heureusement et j’ai tout de même réussi à le finir malgré son piteux état !

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :