Flux RSS

Archives de Tag: bétises

Oh, comme il est mignon ou Gogogadgetaunon.

Si je reprends  le clavier aujourd’hui, c’est parce qu’il se passe des trucs fabuleux ici dans mon poulailler ! Et oui, ma mini-poussinette a maintenant quinze mois, ou seize je sais plus bien, et c’est un âge auquel les petits hommes font des progrès phénoménaux ! (Oui, les petits cochons aussi, sûrement, mais on s’en fout…) Et oui, mini-me s’éveille chaque jour un peu plus au monde des grands et ses petites mains, autrefois si empotées, arrivent désormais à ouvrir des tas de choses dont le tiroir à DVD, c’est trop mignon de la voir extirper moult boîtiers, qu’elle s’évertue à éparpiller un peu partout dans la maison !
C’est ainsi que je retrouve Partrick Swayze pour un Dirty Dancing endiablé dans mon tiroir à chaussettes, ou encore Leonardo, jouant au roi du monde dans les toilettes; les films cultes voient du pays chez nous, sans parler du Cd de Zumba Fitness qui n’a jamais autant servi que depuis que poussinette lui a fait faire des tours de sèche-linge ! J’avoue avoir pensé à lui mettre des moufles pour l’empêcher de toucher à tout comme ça put*****,  mais vu que je suis une bonne mère et que c’est si adorable de la voir évoluer,  tout ça … bon je me suis retenue quoi…

Tu es adorable, mais arrête tes conneries !

Et oui, ton petit ange grandit et ses membres servent maintenant à autre chose qu’à se tripoter les doigts de pieds ! Quand tu le changes, il prend par exemple un malin plaisir à profiter du furtif instant ou tu attrapes un carré de coton pour fourrer ses petits doigts boudinés dans sa couche et jouer avec le cadeau qu’il t’a laissé dedans, tout en prononçant, Ô miracle, son premier mot : « Caca !!! »
Bien entendu tu es ravie de tous ces progrès, parce que tu es une siouper maman !

Ici au poulailler, la petite a découvert, elle est précoce c’est mignon, un autre mot sympa, j’avoue que j’en serais encore toute émerveillée si je ne savais pas déjà que ce mot va me pourrir les prochains mois, et ce mot c’est : NON.

Ah ah, (rire jaune fluo) ce qui est génial c’est qu’elle dit non pour tout, même quand elle est d’accord ou que je ne lui demande pas son avis !  

Quelques exemples :

– Poussinette, on va au dodo, c’est l’heure !
 – Nan, nan, et de partir à toute allure, traînant son doudou derrière elle, persuadée que jamais je ne la rattraperai, pfff, je cours super vite en plus…

– Bon, je vais prendre un bon bain moussant, dis-je à Papa Coq.
– » Nan »  venant du petit machin qui joue aux cubes sur le tapis, mais de quoi je me mêle ?!
Et son géniteur d’ajouter « on fait pas toujours c’qu’on veut dans la vie ».
Oh merci chéri, j’avais pas encore remarqué !!!

– Poussinette, tu veux un biscuit ?
– Nan, me répond-t-elle en le prenant et se le carrant tout entier dans le bec !

Le Non est une grande étape, c’est super, ça veut dire que ton bébé, si mignon quand il n’avait pas d’opinions, te les balance désormais à la tronche, et si par mégarde tu saisis pas bien, il devient tout rouge et se jette par terre en bloquant sa respiration, tout raide, la bouche ouverte… (Si tu n’as pas encore assisté à ça, je te conseille fortement de mettre ces quelques secondes à profit pour aller chercher tes boules Quies ou encore pour mettre tes doigts dans tes oreilles. ) Ne t’inquiète pas, à ce stade on dirait bien qu’il ne va plus reprendre son souffle, il paraît même que certains tombent dans les pommes, exprès, oui ! C’est trop chou hein ! Et pour tout dire, ce serait presque préférable (oh ça va, j’ai dit presque !) Oui, car c’est alors qu’un cri dévastateur, une tornade Sandy de décibels, ressort de cette si petite bouche, celle qui tétait si tendrement il y a encore quelques mois…

Donc là, tu as deux solutions, soit tu acceptes de le laisser avaler ta boucle d’oreille, comme il le désire si ardemment, de toute façon il ira avec plaisir te la récupérer au prochain changement de couche ! Soit tu ne cèdes pas et tu l’ignores, il finira bien par se calmer ( et tu t’en fout du boucan vu que tu as des boules Quies et que tu n’aimes pas tes voisins.

Ah… l’affirmation de soi, c’est parfaitement normal, tu n’y échapperas pas, même si tu n’as jamais coché cette foutue case « caractère », tu en es absolument sûre ( alors que la case des cheveux…pffff, life’s a bitch …)

C’est dans l’ordre des choses et ça prouve que ton enfant grandit bien, hum….

T’es pas méga-ravi toi de savoir ça ?!

Ahhhh c’est tellement beau la vie, j’en écouterais presque du Elton John !

 

Photos : msn.com &  Jill Greenberg « End Times »

 

 

Publicités

Je fais rien que des bêtises…

Oops !

Je ne suis pourtant pas blonde…

Enfin, disons que je me comparerais plutôt à un oeuf Kinder : je suis brune à l’extérieur et blonde à l’intérieur !

Peut-être est-ce d’ailleurs pour cette raison que toutes les colorations pour cheveux que je tente sans arrêt (et oui voilà sûrement une explication à ma pourritude capillaire !) ne tiennent jamais, mes cheveux redeviennent blonds en deux ou trois semaines maxi…

Comme disait JCVD « Chassez la blondeur, elle revient au galop »…

Tout ça pour te raconter que, je ne sais pas si toi c’est pareil, mais moi, il m’arrive parfois (oui bon, souvent ok !) de faire des trucs, tout en sachant très bien que je suis en train de faire une connerie …

D’ailleurs, au moment où je commence, il y a un tout un côté de mon cerveau qui se met à susurrer « ne fais pas ça, ne prends ces quatre assiettes à une seule main, tu vas casser quelque chose » ou « ne fais pas ça, change-toi avant de faire cette retouche de peinture, tu vas bousiller ton chemisier tout neuf que tu as payé un bras et demi chez Esprit ». Parfois même, un méga gyrophare rouge se met à tourner à tout-va dans ma tête et la même voix hurle alors : « fais pas ça idiote, prends la manique, même si tu dois juste baisser le plat d’un étage dans le four, tu vas te faire super mal ! »

ne monte pas là-dessus avec tes talons !

Mais c’est pas grave, je le fais quand même !

Parce que je me dis que, finalement, je vais peut-être réussir mon coup, et que là, je serais vraiment super fière de moi !

Et il arrive que ça marche; heureusement sinon je serais déjà passée sous le train en traversant les voies ferrées au milieu de nulle part (#incident voyageur), me serais aussi fracassé la tête en grimpant debout sur une chaise à roulettes (#incident siège de bureau) ou bien je serais décédée d’une indigestion de rillettes périmées (#incident charcuterie) !

Mais de temps en temps, je tombe, je me coupe, ou bien je fous en l’air des bouilloires (oui c’est l’occasion de te dire que ça marche pas pour chauffer le lait, ben oui toi aussi tu trouves que c’était pourtant une bonne idée !).

Ce qui me console tout de même, c’est que je ne pense pas être la seule à faire ça, surtout quand je vois Michael Jackson, tenir son lardon à bout de bras par dessus le balcon du 6e étage, ou Loana, sortir un nouveau single…
Et à toi aussi…

J’espère d’ailleurs que tu penseras à moi la prochaine fois que tu monteras sur le tabouret bancal Ikea, installé sur ton lit, pour changer l’ampoule au plafond de ta chambre …

 « Ne fais pas ça tu vas te faire très mal… »